La station

Bienvenue sur le site de la Station de Pilotage de la Seine « Rouen – Caen – Dieppe ».

Fille ainée du Pilotage Maritime Français (voir par ailleurs la rubrique « Historique de la Station« ), le  « Pilotage de la Seine »  est issu de l’ancienne station de Quillebeuf, autrefois célèbre pour sa fidélité à la couronne de France. Les rapprochements successifs avec les stations de Villequier (1948), de Honfleur (1958), de Dieppe (1976) et de Caen (1991) aboutissent à la structure actuelle.

Le Grand Port Maritime de Rouen s’étend de la mer jusqu’au pont Guillaume-le-Conquérant. Ses infrastructures comprennent tous les quais et appontements situés entre ces deux extrémités, Honfleur, Radicatel, Port-Jérôme, Saint-Wandrille, Le Trait et, à l’amont de La Bouille, le Port de Rouen proprement dit. Compte tenu des distances importantes, deux Pilotes se relaient à Caudebec en Caux lors des transits séparant Rouen de la rade.

Une majorité des 3500 navires qui remontent chaque année la Seine parcourent la totalité des 120 kilomètres séparant le Port de Rouen de la mer. Les 22 à 26 millions de tonnes de trafic maritime empruntant ainsi la voie d’eau totalisent annuellement environ 2,5 milliards de tonnes-kilomètres ainsi épargnés à la route, sans compter le trafic fluvial.

La mission dévolue aux pilotes de Seine se décline en deux volets étroitement liés:

  • Les pilotes assurent la sécurité du transit de tous les navires au cœur d’un milieu naturel exceptionnel avec pour objectifs la sauvegarde de la vie humaine, la protection de l’environnement et la protection des installations portuaires. La réalisation de cette mission repose sur la connaissance intime qu’ont les pilotes maritimes de leur zone de pilotage et de la manœuvre des navires consolidée par une importante formation qui leur est dispensée tout au long de leur carrière.
  •  Les pilotes  participent à l’efficacité économique du Port de Rouen. Ils sont en effet responsables de la régulation du trafic en Seine. Ils en assurent, par une disponibilité permanente, l’écoulement dans les meilleures conditions de fluidité et de sécurité. L’exécution de 260 journées de sondages réalisés annuellement entre l’entrée du chenal de navigation et le pont de Tancarville leur permet de fixer les tirants d’eau admissibles en Seine au plus près de la réalité des profondeurs disponibles.

Le Pilotage de la Seine apporte les compétences des 59 pilotes de la station et de leurs 46 salariés et les moyens matériels nécessaires à la réalisation permanente de ces missions.

Gérée par les pilotes et certifiée ISO depuis 1998, la station de la Seine place au cœur de ses préoccupations l’écoute attentive de ses clients et la recherche continue de l’amélioration des 14 000 prestations qu’elle fournit annuellement.