Giboulées de mai !

Cette année, le mois de mai fut plutôt capricieux !

 

Le Commandant du navire que je pilote vers la mer, un Turc d’Istanbul, me demande si la météo de Normandie est agréable.

Je lui cite cette phrase bien connue tirée de la sagesse populaire : « Ici, chaque jour, on peut vivre les quatre saisons. »

Le soleil qui brille semble me donner tort.

 

Une heure plus tard, un grain venu de la mer inonde les vitres de la passerelle.

« Après l’été, l’automne ! » me dit le Commandant surpris.

 

Mais, poussé par le vent, le grain s’éloigne très vite et l’été revient…

 

IMG_2870     IMG_2874    IMG_2875